Skip navigation

NoonSong Highlights 2014

Ce CD représente une véritable coupe transversale des enregistrements "live" du NoonSong. Un prélude pour orgue de Johann Sebastian Bach, en ouverture, est suivi des Preces, composition anglaise de Michael Walsh que Stefan Schuck a adaptée en allemand dans le cadre du NoonSong. Les huit compositions suivantes sont des mises en musique de psaumes. Elles vont du simple faux bourdon (d'après un modèle d'Anerio de l'école romaine) aux motets pour plusieurs choeurs tels que le psaume de lamentation de Monteverdi ou le jubilatoire "Exsultate" de Ruggiero Giovannelli, qui a été donné en représentation lors du 250eme NoonSong. S'ensuivent de nouvelles découvertes du romantisme comme la traduction allemande du motet de Cui en slavon d'église, à la fois compositeur et bâtisseur de fortifications, enregistrée pour la première fois sur CD. La mise en musique du psaume 91 "Denn er hat seinen Engeln befohlen über Dir" par Mendelssohn et celle du psaume 86 par Gustav Holst constituent des exemples bien connus de l'histoire de la musique allemande et anglaise, qui ont donné un nouvel élan à la musique sacrée.

Dans la liturgie du NoonSong, la lecture avec répons et le cantique, issu du nouveau testament, font suite aux psaumes. Cette compilation propose deux mises en musique très différentes du chant de louanges de Marie, à savoir le grand Magnificat pour huit voix par Michael Praetorius, enregistré pour la première fois, 400 ans après sa composition, ainsi que celle pour huit voix de H.v. Herzogenberg. Il nous arrive, d'une année liturgique à l'autre, d'élargir la notion de cantique et d'inclure des textes d'hymnes. Ainsi, durant la période de Noël vous pourrez entendre "la parole a été faite chair", pendant le Carême "car Dieu a tant aimé le monde" (dans une adaptation pour choeur d'hommes particulièrement originale et enregistrée pour la première fois), pendant la période de Pâques "Surrexit Christus hodie" et à la Pentecôte "Veni sancte spiritus". Les deux derniers textes ont été mis en musique par des compositeurs contemporains d'Europe de l'Est. Le cantique est suivi par les "réponses", le "Notre Père" inclu. Les trois "oraisons" sont récitées par le liturgiste sur un seul et même ton. Le texte comporte trois intercessions, la première intercession changeant chaque semaine en fonction de la liturgie. Les deuxième et troisième intercessions sont, elles, invariables (demande de paix et demande de protection contre les dangers de la nuit / du jour). La communauté est invitée à participer au "Notre Père" ainsi qu'à la chanson hebdomadaire. Des chants d'église ont été inclus sur le disque dans le but d'y restituer l'atmosphère particulière de la liturgie. Finalement, la bénédiction et un postlude pour orgue de Henry Smart complètent cet enregistrement NoonSong.

1    Johann Sebastian Bach (1685 - 1750): Fantasie „Jesu meine Freude“    04:15
2    Michael Walsh: Preces (1982)    01:13
3    Ruggiero Giovannelli (* um 1565 - 1625): Exultate Deo*    02:41
4    Orlando di Lasso (1532 - 1594): Illustra faciem tuam*    05:07
5    Claudio Monteverdi (1567 - 1643): Credidi    05:11
6    Felice Anerio (um 1560 - 1614): Laudate Dominum    03:34
7    Joseph G. Rheinberger (1839 - 1901): Hymne op. 69,2    02:26
8    César Cui (1835 - 1918): Psalm 21*    02:52
9    Gustav Holst (1874 - 1934): To my humble supplication    08:01
10    Mendelssohn Bartholdy (1807 - 1842): Denn er hat seinen Engeln    02:35
11    Responsorium (deutsche Gregorianik)    01:04
12    Michael Praetorius (1571 - 1621): Magnificat super Surrexit Pastor*    08:18
13    H. v. Herzogenberg (1843 - 1900): Meine Seele erhebt den Herren     03:41
14    Heinrich Schütz (1585 - 1672): Das Wort ward Fleisch    03:38
15    Wilhelm Greef (1809 - 1875): Also hat Gott die Welt*    01:22
16    József Karai (1927): Surrexit Christus hodie    02:53
17    Vytautas Miskinis (* 1954): Veni sancte spiritus    08:18
18    Michael Walsh: Responses (1982)    05:22
19    Henry Smart (1813 - 1879): Postludium in C    04:07

 

Extrait sonore